Qu’est-ce qu’un CFD?


Les contrats pour la différence ( CFDs ) sont un moyen flexible de trader sur les variations de cours de milliers de produits financiers mondiaux tels que actions, indices, matières premières, devises FX et obligations.

Lorsque vous tradez des CFDs, vous n’achetez ni ne vendez l’actif sous-jacent (i.e. une action physique), vous achetez ou vendez un nombre d’unités, en fonction de votre anticipation de l’évolution du cours d’un produit donné, à la hausse ou à la baisse. Pour chaque point d’évolution du cours en votre faveur, votre profit équivaut au nombre d’unités souscrites multiplié par le nombre de points d’évolution du cours. Pour chaque point d’évolution du cours en votre défaveur, vous subirez une perte. Merci de noter qu’il est possible de perdre un montant supérieur au capital investi.

Les  avantages principaux du trading sur CFD se situent au niveau du fait de pouvoir trader sur marge, que vous pouvez vous positionner court (vendre) si vous pensez que le cours va baisser et que vous pouvez utiliser les CFDs afin de couvrir un portefeuille d’actions physiques que vous détenez.


Qu’est-ce que la marge et l’effet de levier ?

Les CFDs sont des produits à effet de levier, ce qui veut dire que vous avez seulement besoin de déposer un petit pourcentage de la valeur notionnelle de votre transaction afin d’ouvrir une position. Cela s’appelle le ‘trading sur marge’. Même si le trading sur marge vous permet potentiellement de dégager des bénéfices plus importants, les pertes potentielles peuvent également être plus importantes car elles se basent sur la valeur totale de votre position, ce qui veut dire que vous pouvez potentiellement perdre un montant supérieur au capital investi.

What is margin and leverage En savoir plus sur la marge

Quels sont les coûts associés au trading de CFD ?

Ecart de Cotation ou « spread » : Comme sur tous les marchés, lorsque vous tradez sur CFDs, vous devez porter un spread, qui correspond à la différence entre le cours à l’achat et le cours à la vente. Vous initiez une transaction longue en utilisant le cours à l’achat affiché et vous liquidez cette même transaction en utilisant le cours à la vente. Donc, plus le spread est serré et moins la variation de cours en votre faveur devra être importante afin que vous ne commenciez à réaliser un profit.

Frais de financement : A la fin de chaque journée de trading (17h00 heure de New-York), toute position ouverte sur votre compte pourrait être assujettie à des frais appelés « frais de financement ». Ces frais de financement peuvent être crédités ou débités de votre compte, en fonction du sens de la position sur le marché ainsi que des taux de financement applicables.

Frais d’accès aux données de marchés : Afin de trader ou de consulter les cours sur tous les CFDs sur actions, vous devez vous abonner aux données de marchés correspondantes en contrepartie d’un frais d’abonnement. Merci de cliquer ici afin de consulter tous les détails par rapport à ces frais.

Commissions (applicables seulement sur actions) : Vous devez également porter une commission additionnelle lorsque vous tradez des CFDs sur actions. Les commissions sur actions françaises disponibles sur la plateforme de trading de CFDs de CMC Markets commencent à partir de 0.06% de votre exposition totale liée à la position, avec une commission minimum de 5 euros.

Exemple 1 - Ouvrir une Transaction

Une transaction de 12,000 unités sur une entreprise française à 10€ impliquerait une commission de 72€ pour initier la transaction:
12,000 (unités) x 10€ (cours d’entrée) = 120,000€ x 0.06% = 72€

 

Exemple 2 - Ouvrir une Transaction

Une transaction de 500 unités sur une entreprise française à 10€ impliquerait une commission minimum de 5€ pour initier la transaction :
500 (unités) x 10€ (cours d’entrée) = 5,000€ x 0.06% = 3€ 5€
(Comme la commission associée est moins importante que la commission minimum prélevée sur les CFDs sur actions françaises, la commission minimum de 5€ s’appliquera sur cette transaction).

Veuillez noter: Les transactions sur CFD impliquent le prélèvement d’une commission lors de l’ouverture de même que lors de la liquidation de la transaction. Le calcul ci-dessus peut être appliqué pour liquider une transaction, la seule différence est le fait de vous baser sur le cours de sortie plutôt que sur le cours d’entrée.

En savoir plus sur les frais liés au trading de CFD


Exemple d’une transaction sur CFD

Acheter une action d’entreprise dans un marché haussier

Dans cette exemple, une entreprise française s’échange à 9.99 / 10.01 (où 9.99€ est le cours à la vente et 10.01€ est le cours à l’achat). Le spread est de 2 cents.

Vous pensez que le cours de l’action de la société va augmenter donc vous décidez d’acheter 10,000 CFDs, ou ‘unités’ à un cours de 10.01€. Une commission de 60.06€ sera prélevée si vous exécutez cette transaction, car 0.06% de la taille de la transaction équivaut à 60.06€ (10,000 unités x 10.01€ = 100,100€ x 0.06%).

Le CFD sur l’action en question requiert un taux de marge de 3%, ce qui signifie que vous n’avez qu’à déposer 3% de la valeur totale de la position en guise de marge de position. Par conséquent, dans cet exemple, votre marge de position sera de 3,003€ (10,000 unités x 10.01 = 100,100€ x 3%).

Gardez à l’esprit que si le cours évolue en votre défaveur, il vous est possible de perdre plus que votre marge de 3,003€, car les pertes seront basées sur la valeur totale de votre position.

 

Résultat A : une transaction gagnante

Votre prévision était bonne et le cours augmente durant les semaines suivantes jusqu’à 10.49 / 10.51. Vous décidez de liquider votre transaction acheteuse en vendant à 10.49€ (cours de vente actuel). Gardez à l’esprit que la commission est prélevée également lorsque vous liquidez une transaction, donc une commission de 62.94€ s’appliquera lorsque vous liquiderez cette transaction, car 0.06% de la taille de la transaction équivaut à 62.94€ (10,000 unités x 10.49€ = 104,900€ x 0.06%).

Le cours a évolué de 48 cents en votre faveur, de 10.01€ (le cours d’achat initial) jusqu’à 10.49€ (le cours de vente actuel). En multipliant ce cours par le nombre d’unités achetées initialement (10,000), vous déterminerez votre profit de 4,800€. Puis retirez à cela la commission totale prélevée (60.06€ pour entrer + 62.94€ pour sortir = 123€), ce qui équivaut donc à un profit total de 4,677€.

Outcome A: a profitable trade

Résultat B : une transaction perdante

Malheureusement, votre prédiction était incorrecte et le cours de l’action de la société a baissé durant les semaines suivantes jusqu’à 9.73 / 9.75. Vous pensez que le cours de l’action risque de continuer à baisser donc, afin de limiter vos pertes, vous décidez de vendre à 9.73€ (cours de vente actuel) afin de liquider votre transaction. Une commission est également prélevée lorsque vous liquidez une transaction, donc une commission de 58.38€ s’appliquera, correspondant à 0.06% de la taille de la transaction (10,000 unités x 9.73€ = 97,300€ x 0.06%).

Le cours a évolué de 28 cents en votre défaveur, de 10.01€ (le cours d’achat initial) à 9.73€ (le cours de vente actuel). En multipliant ce cours par le nombre d’unités achetées initialement (10,000), vous déterminerez votre perte de 2,800€. Puis ajoutez à cela la commission totale prélevée (60.06€ pour entrer + 58.38€ pour sortir = 118.44€), ce qui équivaut donc à une perte totale de 2,918.44€.

Outcome B: a losing trade

Vendre à découvert dans un marché baissier

Si vous décidez de vendre un produit dont vous pensez que la valeur va baisser et si votre anticipation s’avère correcte, vous pouvez racheter le produit à un cours plus bas en vue de réaliser un profit. Si vous avez tort et que le cours augmente, vous subirez une perte. Cette perte peut être supérieure au capital investi.


Couvrir votre portefeuille d’actions physiques

Si vous avez déjà investi dans un portefeuille existant d’actions physiques avec un autre fournisseur et si vous pensez qu’il puisse perdre de la valeur à court terme, vous pouvez couvrir vos actions physiques en utilisant les CFDs. En vendant à découvert les mêmes actions par le biais des CFDs, vous pouvez tenter de réaliser un profit sur cette tendance baissière à court terme afin de compenser toute perte subie sur votre portefeuille existant.

Par exemple, partons sur le fait que vous détenez 5,000€ d’actions physiques d’une entreprise X dans votre portefeuille ; vous pourriez donc vendre à découvert la valeur notionnelle équivalente de CFDs sur actions de cette même entreprise. Ainsi, si le cours de l’action sous-jacente de cette entreprise diminue, la perte résultant de votre portefeuille d’actions physiques pourrait être potentiellement compensée par le profit que vous réaliserez sur votre vente à découvert sur CFD. Vous pourrez par la suite liquider votre transaction sur CFD afin de sécuriser vos profits, partant sur le fait que la tendance baissière à court terme arrive à sa fin et que la valeur de votre portefeuille d’actions physiques commence de nouveau à s’apprécier.

Utiliser les CFDs afin de couvrir un portefeuille d’actions physiques est une stratégie très répandue chez de nombreux investisseurs, d’autant plus lors de conditions de marchés volatiles.

What is Hedging